Actualités

Retour   

Le CSE : le référent harcèlement sexuel

stress3-1389919.jpg

Depuis le 1er janvier 2019, le CSE doit désigner, parmi ses membres, un référent en matière de lutte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes.

Selon l'article L. 2314-1 du Code du travail, "un référent en matière de lutte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes" est désigné par le comité social et économique parmi ses membres, pour une durée qui prend fin avec celle du mandat des membres élus du comité".

Dans les entreprises d'au moins 250 salariés, le référent devra obligatoirement être désigné.

Il sera en charge d'orienter, d'informer et d'accompagner les salariés en matière de lutte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes.


Ce référent bénéficie de la formation nécessaire à l'exercice des missions en matière de santé, sécurité et conditions de travail